FORET DE LA LOBEKE - Juillet 2013

FORET DE LA LOBEKE - Juillet 2013
FORET DE LA LOBEKE - JUILLET 2013

28 December 2013

Décès de Roy Mackal

Je ne sais pas si le Mokélé - Mbembé existe vraiment, mais s'il est un endroit au monde où un animal inconnu peut se sentir en sécurité, c'est bien ici.
                                                                                                   Roy Mackal ( 1925 - 2013 )


Nous avons appris il y a quelques jours la disparition de Roy Mackal, à l'âge de 88 ans, professeur agrégé en biochimie à la retraite,  de l'université de Chicago, connu dans le domaine de la zoologie et de la cryptozoologie pour ses recherches au Loch Ness et au Congo. Nous lui devons de nombreux ouvrages en particulier celui qui parut en 1987 : A living dinosaur ? In search of Mokélé- Mbembé, retraçant sa célèbre expédition de 1981 dans les zones de la Likouala - Aux - Herbes sur la piste du Mokélé - Mbembé.
Au delà de ses travaux, l'importance de ses recherches sur le Mokélé - Mbembé a permis de faire découvrir au monde qu'il pouvait encore exister en Afrique centrale de grandes espèces animales à découvrir. Il a essayé de mettre en pratique ce qu'Heuvelmans avait décrit en 1955 et en 1978 ( le dragon congolais, puis les dragons des eaux tropicales ). Il y aura toujours un avant et un après dans l'histoire de la recherche du Mokélé -Mbembé : celui que personne ne connaissait et celui dont l'existence possible, voire probable a été mis au devant de la scène des grands mystères de la zoologie. Cet après est du à Roy Mackal. Alors âgé de 86 ans il expliquait à la BBC, que le Mokélé - Mbembé existe encore et qu'il n'est pas seul, ils se reproduisent. Je voudrai être encore en vie quand ces animaux seront découverts...

Vous pouvez retrouver Roy Mackal  en video dans le film tourné par History Channel  : Evidence of the Mokélé - Mbembé Dinosaur ( You Tube, film de 44, 51 minutes ou Roy apparaît à compter de la 10, 48 minutes) sur les expéditions de Bill Gibbons au Cameroun. Mackal était persuadé de l'existence de cette espèce au Congo, comme Gibbons, qui continua ses recherches au Cameroun et avec qui nous montâmes une expédition conjointe en novembre 2012.

Mackal  en compagnie de Richard Grenwell en 1981, trouvèrent des traces, entendirent un très gros animal qui ne pouvait être ni un hippopotame ni un éléphant, se jeter à quelques encablures de leur pirogues, dans la rivière Baï. Gibbons, lors de notre mission commune en 2012 entendit à plusieurs reprises avec John Kirk ( le célèbre cryptozoologiste connu pour ses recherches sur le lac Okanagan au Canada ) le beuglement de l'animal qui aux dires des pygmées qui nous accompagnait ne pouvait être que le Mokélé - Mbembé. Avec le grand reporter Pascal Coquis nous avons trouvé des traces inconnues d'un grand animal sur une île de la rivière Dja au Cameroun...

Cher Roy, les recherches continuent et c'est grâce à des scientifiques tels que vous, des chercheurs chevronnés et sans complexes que la cryptozoologie avance pour la faire rentrer dans le domaine de la zoologie, mais je pense aussi à la transmission de votre passion aux plus jeunes générations, comme l'a fait à son époque Heuvelmans, qui permettra de découvrir non seulement le Mokélé - Mbembé mais bien d'autres oubliés de la zoologie.


Michel Ballot
 
ROY MACKAL
durant son expédition de 1981 au Congo
 




 
Ses trois principaux ouvrages
 

No comments:

NOMBRE D'INTERNAUTES AYANT VISITE LE BLOG