FORET DE LA LOBEKE - Juillet 2013

FORET DE LA LOBEKE - Juillet 2013
FORET DE LA LOBEKE - JUILLET 2013

02 December 2012

MISSION NKI II Novembre 2012

 
 
JOURNAL DE BORD ( extrait)
Serge Grispoux
Vers les chutes Nki...
Un long trajet en 4X4 nous mène en deux étapes de Yaoundé aux pistes du Sud - Est du Cameroun. Là, un bourbier nous piège. Il nous faut, grâce à l'aide des habitants voisins, trois heures pour nous dégager et enfin arriver au village de Ndongo. Au - delà, plus de piste, rien que la forêt et le fleuve Dja. Nous remontons celui - ci en deux jours. Après avoir campé sur une île, le matin de la deuxième journée, nous trouve face aux rapides de Chollet. Notre moteur n'étant pas assez puissant nous devons débarquer et nous frayer un chemin dans la végétation de la rive pendant que Blaise, notre pisteur, remonte seul le courant. Cette première marche en forêt fût assez éprouvante pour certains d'entre nous. Remontant dans la pirogue nous reprenons notre progression dans cette nature sauvage et grandiose. Nulle présence humaine, seuls des aigles pêcheurs nous survolent parfois et on entr'aperçoit quelques singes colobes dans les arbres de la berge. Soudain des craquements de bois brisés et un barrisement. Les éléphants! Ils sont là, toute une famille longeant le fleuve , menée par le grand mâle qui nous a claironné. Les éléphanteaux, houspillés par leurs mères, pressent le pas en nous jetant des regards empreints de curiosité. Magnifique vision. Dans l'après - midi nous arrivons au " Camp Silure " ou nous avons campé il y a cinq mois. Nous sommes à quatre kilomètres des chutes et à cent kilomètres de Ndongo.
Le lendemain à l'aube nous tentons d'aller jusqu'aux chutes. Par trois fois un rapide nous repousse et ce n'est qu'en pagayant de toutes nos forces pour aider le moteur que nous passons enfin. Nous abordons; un crocodile d'environ deux mètres, surpris, saute à l'eau. Le niveau de la rivière est très haut, il nous faut escalader et ouvrir une piste dans la forêt, à la machette pour arriver devant la grande chute de Nki. Scindée en deux par un énorme monolithe, la rivière tombe en cataractes d'une vingtaine de mètres dans un brutal et perpétuel bouillonnement. Le spectacle est fabuleux, puissant et intemporel. Malheureusement nous ne pouvons rester, deux de nos équipiers étant épuisés, nous devons rentrer et c'est en sept heures que nous descendons le fleuve grâce au courant. Nous retrouvons Ndongo.
Vous comprendrez que ce genre de périple s'adresse à des personnes ayant l'esprit aventureux, en bonne forme physique et très motivées par la découverte de la grande forêt équatoriale...
 Nos deux fidèles pisteurs Noel et Blaise qui nous amenèrent jusqu'au bout du fleuve
 Eléphant photographié sur les bords du fleuve Dja
 Serge Grispoux pour notre quatrième expédition ensemble
 Eléphant photographié sur les bords du Dja
 En route vers les chutes Nki
 Arrivée aux abords des chutes Nki
 Serge Grispoux escaladant les parois rocheuses afin d'arriver aux chutes
 La piste de Ndongo qui mène au fleuve Dja ( photo Serge Grispoux )


Bill Gibbons et John Kirk
 



John KIRK - Bill GIBBONS - Serge GRISPOUX - Bac de Moloundou sur la frontière congolaise

John KIRK discutant avec un témoin sur le bac à Moloundou le long de la frontière Cameroun - Congo

Aigle pêcheur ( photo Serge Grispoux)

 Enfin l'arrivée aux chutes
Le chercheur et cryptozoologue canadien John Kirk qui nous accompagnait
 
Bill Gibbons qui nous accompagnait qui recherche le Mokele - Mbembe depuis de nombreuses années, d'abord dans une zone au nord du lac Télé au Congo puis dans la même région que celle explorée par Michel au Cameroun. Les informations recoupées par les deux explorateurs permettent à ce jour de dresser un portrait robot de l'espèce recherchée.
Cette expédition fut importante car il s'agit d'une collaboration franco - canadienne qui a permis de
fonder de sérieux espoirs pour les recherches futures
 
 
Retour vers la civilisation
 
Je remercie Serge Grispoux, Bill Gibbons, son fils Andrew, John Kirk de m'avoir accompagné dans ce nouveau périple, sans oublier nos fidèles pisteurs Noël et Blaise, la population de Ndongo et tout le personnel de l'hôpital de Salapoumbé

23 July 2012

PYTHON GEANT DU CAMEROUN


Python géant photographié en 2005 par Christophe Dogliani, entre Meiganga et Ngaoundéré ( nord Cameroun) mesurant environ sept mètres. Christophe Dogliani eu en sa possession une peau qui mesurait huit mètres cinquante achetée à Maroua ( nord Cameroun).
Copyright Christophe Dogliani

04 July 2012

Mission NKI Juin 2012

La découverte des chutes Nki dans le sud Cameroun était le but de cette mission. Peu connues, ces chutes sont spectaculaires et il a fallu de notre camp de base le plus proche, près de trois jours de pirogues à moteur pour y accéder. Le spectacle fût à la hauteur de nos espérances et de nos efforts. La zone extrêmement inhospitalière est aussi connue par la présence d'une espèce animale de grande taille: tantôt assimilée au Mokele - Mbembe mais aussi à un rhinocéros forestier , nous n'avons pas été en mesure d'explorer longtemps cette zone pour deux raisons : présence de braconniers venant du Congo frontalier et des pannes à répétitions avec notre moteur. Nous avons préféré sécuriser le groupe et revenir dans quelques mois avec deux moteurs. Les témoignages que nos équipes ont recueilli depuis plusieurs années dans cette zone concernant des espèces peu connues nous viennent des rares pêcheurs et des pygmées qui se sont aventurés dans cette région qu'ils considèrent comme mystique, un peu similaire à ce que l'on entend à propos du lac Télé.
Je remercie Serge Grispoux, Fabrice Tortey, Noel, Blaise et Lucien de m'avoir accompagné dans cette merveilleuse découverte et aventure.

 
Michel devant les chutes Nki


Massacre d"un couple d'éléphants dans la zone des chutes Nki. La population de ces pachydermes est importante par le fait de l'isolement mais la frontière congolaise proche permet aux braconniers de poursuivre à grande échelle leurs massacres. Les trompes sont coupées; on enlève le coeur de l'animal . Nous avons du quitter cette zone dangereuse rapidement par la présence proche d'un campement de braconniers

La femelle et le mâle que vient inspecter Serge
Les intestins sont sortis et les braconniers enlèvent le coeur
Les éléphants furent assassinés quelques heures avant notre passage et surpris en descendant une montagne pour se diriger vers une saline
Pose vers l'ascension des chutes Nki
Les chutes Nki

Toujours les chutes
Pose de nouvelles Trophy Cam

Les trois clichés qui suivent furent pris grâce à notre système de Trophy Cam
(les clichés datent bien de 2012 et non de 2009 car nous n'avions pas initialisé l'année )
 Ecureuil volant
 Elephant de forêt pris de nuit à quelques mètres du fleuve Dja
Avec la même caméra que celle qui a pris l'éléphant, un gorille allant se désaltérer au fleuve

Toutes les photos sont sous copyright Michel Ballot, Serge Grispoux, Fabrice Tortey
cliquez sur les photos pour les agrandir

MISSION NKI Juin 2012

A notre camp de base à Ndongo avec de gauche à droite : Lucien notre éco - garde, Serge Grispoux, Simplice, Noel le guide qui nous mènera jusqu'aux chutes Nki, accompagné de Blaise et Fabrice Tortey

Notre premier campement appelé l'île aux abeilles

Notre second campement appelé camp Silure
Un beau silure pêché au savon

Ascension vers les chutes Nki
Après quatre jours de navigation arrivée aux chutes Nki

Serge Grispoux scrutant un éventuel passage pour atteindre le sommet des chutes

Michel devant les chutes
La zone des chutes est malheureusement propice, du fait de son éloignement, à un braconnage intensif des éléphants de forêts

11 May 2012

SERPENTS ET CROCODILES GEANTS AU GABON

Nous connaissons  le merveilleux livre de Christian Dedet : La mémoire du fleuve, qui raconte la vie de Jean Michonet. Au début de cet ouvrage est relaté l'extraordinaire combat entre un serpent géant et un éléphant qui se déroula devant la mission catholique Sainte Anne au Gabon.
Le livre recèle aussi l'incroyable rencontre d'un " anaconda géant " digne de celui que l'on trouve dans les Mémoires du Colonel Fawcett.
Il y a aussi tout un chapitre sur les serpents et en particulier les serpents géants et ce passage :
L'anaconda - celui - là même qui a failli mettre fin a mon aventure de jeunesse sur un affluent du Rainbo N'Komi - possède un maxillaire si souple, si dilatable qu'il permet à ce serpent d'avaler un buffle. On peut rencontrer chez nous des spécimens atteignant près de 20 mètres. Celui qui avait lutté contre un éléphant, naguère dans les lagunes de Sainte Anne, était probablement de cette taille. Il n'y a pas si longtemps, dans un petit zoo du Zaïre, on m'en a montré un de 19 mètres. Mon père me disait avoir vu des pythos de 12 mètres à Essendé.
Jean Michonet parle aussi d'un crocodile de 12 mètres de long qui avait attaqué des prospecteurs - pétroliers de Shell Gabon et dont la peau était à l'époque conservée dans une vitrine au siège de la société.
Je vous recommande ce fantastique récit de l'Afrique des grands explorateurs de la moitié du siècle dernier.


01 May 2012

Un roman sur le Mokele - Mbembe

Je vous signale la parution d'un roman  : le Mokélé - Mbembé de Pierre Salvignol
Vous pouvez le télécharger en version PDF sur Google ou le commander sur Amazon ( 112 pages )

30 April 2012

UN TEMOIGNAGE INTERESSANT VENANT DE REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

Nous vous signalons une interview de février1998 par Myrtil Cuvelier ( à l'époque conseiller pédagogique en RCA) qui s'est déroulé Bayanga, de son guide , Monsieur Auguste sur une observation qui ressemblerait plus à celle d'un rhinocéros aquatique que d'un mokélé - mbembé.
Cette observation est intéressante à plus d'un titre :
- observation similaire d'un témoin que j'ai rencontré en 2008 sur la Boumbaant sur Google faisant référence à une corne mais ne parlant pas d'un long cou
- différents témoins que j'ai interrogé font référence à un animal sans long cou mais avec une corne dans la zone des chutes Nki au Cameroun non loin du Congo et du Gabon
- nombreuses observations dans la zone de Bayanga d'un animal appelé Mokélé - Mbembé mais qui serait en réalité une espèce de rhinocéros ( dans cette région )

Vous pouvez visionner la video qui dure un peu plus de deux minutes sur You Tube en tapant Mokele - Mbembe .mpg ou en recherchant sur Google Mokele - Mbembe.mpg

14 April 2012

Congo Expedition de Miller - Cacciolfi. Février 1987


Carte que l'on trouve dans l'article du Docteur Marc Miller, intitulé
Dinosaur Hunting in the Congo
World Explorer Volume 1, numéro 1

Mise en vente d'un tableau d'Alika Lindbergh

Notre association a besoin d'argent dans un de nos secteurs d'activité : la sauvegarde des éléphants de forêts du Parc National de la Lobéké au Cameroun avec lequel nous travaillons en partenariat pour la préservation de cette espèce. Celle - ci est très menacée par les intrusions de plus en plus nombreuses dans les zones frontalières du Parc de braconniers qui n'hésitent pas à user de leurs armes pour non seulement tuer de plus en plus d'éléphants mais aussi mettre en péril la vie des éco - gardes qui travaillent dans ces zones sensibles.
Pour permettre d'aider à une meilleure protection de ces zones nous mettons en vente une oeuvre d'Alika Lingbergh intitulée : La Belle et la Bête, huile sur toile ( 73X50 ) au prix de 1500 euros
Merci de nous contacter

04 April 2012

Quelques photos inédites de nos dernières expéditions

                                          Dans la jungle de la Lobéké avec Serge Grispoux
                                                                     Moloundou
                                               Pygmée Baka montant au sommet d'un arbre
                                                   Enfants jouant dans la rivière Boumba
                                       Zone de Djembé entre la Cameroun et la Centrafrique sur le fleuve Sangha
Dans la patte de l'éléphant
                                 Fabrice Tortey dans la zone du Parc National de la Lobéké
                           Mirador de Djaloumbé à l'extrême nord du Parc National de la Lobéké
                                                 Maison pygmée de la zone de Ndongo
Un peu de bonne humeur durant une nuit à attendre les éléphants
Serge, Lucien, Michel
                                           La piste est parfois dangereuse pour les grumiers
 Sur les bords du fleuve Dja à la recherche d'indices sur le passage d'un Mokélé - Mbembé
                   Toujours les grumiers qui laissent bien peu de passage aux véhicules sur la piste
Dans le bus Yaoundé - Bertoua


NOMBRE D'INTERNAUTES AYANT VISITE LE BLOG